Hommage du Président de la République Chef des Armées au Colonel Arnaud BELTRAME

Discours du Président de la République dans la cour des Invalides le 28 mars 2018

Arnaud BELTRAME a été fait Commandeur dans l’ordre National de la légion d’honneur et promu au grade de Colonel de la Gendarmerie.

Publicités

Décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame

28947035_1762006097196911_5000808354679832064_o

Message du Général d’armée Richard Lizurey – Directeur général de la gendarmerie nationale.

« C’est avec une très vive émotion que je souhaite rendre solennellement hommage à l’héroïsme de notre camarade A.Beltrame décédé cette nuit. Je m’incline devant le courage, le sens du sacrifice et l’exemplarité de cet officier qui a donné sa vie pour la liberté des otages. »

Le Président de l’Amicale des Anciens Sapeurs Pompiers de Paris Groupement Est Seine/ Val de Marne et l’ensemble des membres de notre Association présentent leurs plus sincères condoléances à sa Famille, ses Amis et à l »ensemble des militaires du Groupement de Gendarmerie de l’AUDE.

Le Lieutenant-Colonel Arnaud BELTRAME, âgé de 44 ans, était le commandant en second (C2) de ce Groupement.

Un militaire qui « n’abandonne jamais »

Dans un communiqué d’hommage, Emmanuel Macron a rappelé qu’Arnaud Beltrame était « sorti major » de sa promotion de l’École militaire de Saint-Cyr Coëtquidan en 1999, ses supérieurs notant en lui un militaire qui « se bat jusqu’au bout et n’abandonne jamais ».

Il était également sorti major, en 2001, de l’École des officiers de la gendarmerie nationale

« En 2003, il fit partie des sept candidats sur 80 retenus pour intégrer le GSIGN (actuel GIGN) », ajoute le communiqué de l’Élysée.

Il fut déployé en Irak en 2005 où il fut décoré de la croix de la valeur militaire avec citation à l’ordre de la brigade en 2007.

Commandant de compagnie au sein de la Garde Républicaine, « il assure pendant quatre ans la sécurité du palais de l’Élysée ». Il prend en 2010 le commandement de la compagnie d’Avranches (Manche), jusqu’en 2014, où il devient conseiller auprès du secrétaire général du ministère de l’écologie.

Nommé officier adjoint au commandement du groupement de gendarmerie de l’Aude en 2017, « ses aptitudes au commandement, sa disponibilité, son infaillible implication étaient appréciées de tous, notamment dans le développement de la capacité contre-terroriste des unités de gendarmerie de l’Aude », souligne le président.

 

En décembre 2017, il avait participé à un exercice simulant une tuerie de masse dans un supermarché de la région, selon le quotidien régional La Dépêche du Midi.

Les forces de l’ordre procèdent régulièrement à ce type d’entraînement pour améliorer leur mode d’intervention en cas d’attentat.

Marié, sans enfants, Arnaud Beltrame et son épouse devaient prochainement se marier à l’église.

Les GAZ en tous Genres (Article d’ALLO 18 le mag version numérique).

QU’IL S’AGISSE DE CHAUFFAGE, D’ÉCLAIRAGE, DE TRANSPORT OU ENCORE DE RÉACTIONS CHIMIQUES, QUE CELA CONCERNE LES BÂTIMENTS D’HABITATION, LES INDUSTRIES OU LE RÉSEAU PUBLIC, LE GAZ EST AUJOURD’HUI OMNIPRÉSENT. ALLIÉ EN MODE MÉDICAL, MAIS BIEN SOUVENT ENNEMI DIFFICILE À APPRÉHENDER, LE GAZ EST SOUVENT LA CAUSE D’ACCIDENTS DRAMATIQUES. IL PARAÎT DONC INÉVITABLE POUR LES SERVICES DE SECOURS MAIS AUSSI POUR LES PARTICULIERS DE MAÎTRISER CE DOMAINE. DÉFINITION, RISQUES, MOYENS HUMAINS ET MATÉRIELS MAIS AUSSI CONDUITES À TENIR, LA RÉDACTION A CHOISI, POUR VOUS, DE METTRE LE GAZ À TOUS LES ÉTAGES.

En cliquant sue le lien ci dessous vous aurez accès au reportage complet

https://allo18-lemag.fr/les-gaz-en-tous-genres/

ÉTHIQUE et CODE D’HONNEUR des Sapeurs Pompiers de PARIS

L’éthique du sapeur-pompier de Paris

general-casso

Le général Robert CASSO
1963-1970

« Je ne veux connaître ni ta philosophie, ni ta religion, ni ta tendance politique, peu m’importe que tu sois jeune ou vieux, riche ou pauvre, français ou étranger. Si je me permets de te demander quelle est ta peine, ce n’est pas par indiscrétion mais bien pour mieux t’aider.

Quand tu m’appelles j’accours, mais assure-toi de m’avoir alerté par les voies les plus rapides et les plus sûres.

Les minutes d’attente t’apparaîtront longues, très longues; Dans ta détresse pardonne mon apparente lenteur. »

 

Le code d’honneur du sapeur-pompier de Paris

Le général Richard LEFÈVRE
le 23 avril 2001

Ayant accepté de servir avec honneur et loyauté à la brigade de sapeurs-pompiers de Paris :

  • jaccomplis la mission reçue jusqu’au bout ;
  • je respecte mes chefs, mes subordonnés, mes camarades ;
  • je fais preuve d’humilité, mais aussi d’un dévouement, d’une discrétion et d’une disponibilité sans faille ;
  • je m’entraîne chaque jour avec rigueur pour acquérir et conserver une efficacité optimale ;
  • jagis avec célérité, courtoisie et impartialité quel que soit le type d’intervention pour laquelle j’ai été appelé ;
  • je respecte toutes les victimes et je prends en compte toute détresse ;
  • toujours solidaire, je ne connais ni violence, ni indifférence, ni lassitude ;
  • je m’ engage à faire preuve en toute circonstance de discipline et d’une rigueur morale exemplaire
  • Je suis fier du savoir et des traditions que m’ont légués mes anciens ;
  • jaccepte les devoirs et les exigences du métier de sapeur-pompier militaire.

Histoire du corps des sapeurs-pompiers de Paris…

Retrouvez ci-dessous, l’histoire du corps des sapeurs-pompiers de Paris, depuis la création du Bataillon à la Brigade en passant par le Régiment.

Historique

C’est à la suite d’un accident de l’histoire, un bal tragique auquel l’Empereur Napoléon 1er échappe de peu, que la prestigieuse institution de sapeurs-pompiers de Paris, telle que nous la connaissons aujourd’hui, voit le jour. L’insuffisance du système de sécurité de l’époque, mise en évidence dans le procès-verbal dressé à la suite de ce drame, persuade Napoléon 1er de réorganiser et de professionnaliser la lutte contre le feu à Paris. Par décret impérial du 18 septembre 1811, il confie cette mission à un corps militaire, le Bataillon de sapeurs-pompiers de Paris. A cette époque guerrière, en effet, seul le modèle militaire constituait un gage d’efficacité, d’où la décision de l’Empereur de militariser la première unité de pompiers professionnels de France, et peut-être même du monde.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder au site.

http://www.pompiersparis.fr/fr/presentation/historique

Une figure de l’instruction, le Commandant PAYRASTRE nous a quittés

28379258_1598936973524745_534952704849330755_n

Le commandant PAYRASTRE aura en outre formé une génération de jeunes cadres aux méthodes pédagogiques et de management innovantes.

Une figure de l’Institution s’est éteinte le mercredi 28 février 2018.
Le sapeur Christian Payrastre s’engage au régiment de sapeurs-pompiers de Paris en 1951. Sept ans plus tard, il réussit le concours d’entrée à l’école de Strasbourg, puis à celle de Coëtquidan lui permettant d’accéder au corps des officiers.
Le lieutenant Payrastre est choisi en 1966 par le colonel Abdon Casso pour créer et diriger avec le capitaine Robert Gabard le centre d’instruction des sapeurs-pompiers de Paris au fort de Villeneuve-Saint-Georges (94). C’est notamment lui qui élabore pendant près de deux années les programmes, les méthodes et les fiches techniques qui seront utilisées pour former les futures recrues.

les obsèques se dérouleront dans l’intimité familiale.

Le Président ainsi que les membres de l’Association des anciens pompiers de Paris groupement Est Seine/ Val de Marne présentent ses plus sincères condoléances à sa famille.