UNE HISTOIRE DE CLAIRON (Allo18 le mag)

LE CESSEZ-LE FEU DU 9 NOVEMBRE 1918

photo-clairon

Georges LABROCHE voit le jour le 22 avril 1896 à Chaligny, ville située à proximité de Nancy. A 20 ans, il est incorporé en 1916. Du 10 août 1916 à juin 1917, il appartient au 2e BCP puis de juin 1917 au 26 août 1919 au 19e BCP.

En 1918, le clairon LABROCHE est de la 1ere compagnie du 19e bataillon de chasseurs à pieds, jumelé avec le 171ebataillon d’infanterie. Ces deux unités sont inscrites dans la 166e division d’infanterie commandée par le général CABAUD.

Georges-Labroche Lire la suite

Publicités

59ème Assemblée Générale de l’amicale des Anciens Sapeurs Pompiers de Paris groupement Est Seine – Val de Marne.

Chers Amicalistes, Chers Anciens,

Notre 59ème Assemblée Générale se déroulera cette année le samedi 24 Novembre au fort de Villeneuve-Saint-Georges et ce, grâce à l’aimable autorisation de son Chef de corps.

Pour les nostalgiques du fort et ses fossés, sa voûte, sa cours « Flamma » et ses gradins sur lesquels certains d’entre nous ont laissé quelques gouttes de sueur !!!

Cette journée de cohésion vous permettra de vous promener dans l’enceinte du centre d’instruction…Oh pardon !!! dans le Groupement Formation Instruction et de Secours !!! et vous remémorez tous les souvenirs gravés au fin fond de votre mémoire que vous partagerez très certainement avec vos amis ou votre famille.

Bref ! Débout les Anciens ! et Venez nombreux à cette 59ème assemblée générale de l’amicale Est-Seine/Val de Marne des Anciens Sapeurs-Pompiers de Paris !!!

Bien amicalement

Jean-Michel WANGERMÉE

Président

Amicale Est-Seine/Val de Marne des

Anciens Sapeurs-Pompiers de Paris

(Affiliée à la F.N.A.S.P.P.)

Bulletin inscription A.G 2018 page 1

Bulletin inscription A.G 2018 page 2

Bulletin de réservation A.G 2018

 

ADOSSPP – NOUVEAU : Le site de dons en ligne

DEPUIS QUELQUES JOURS, L’ADOSSPP A CRÉÉ UN SITE DE DONS EN LIGNE POUR VENIR EN AIDE AUX POMPIERS DE PARIS ET FACILITER LA TRADITIONNELLE CAMPAGNE D’OFFRANDE DES CALENDRIERS.

2018-100-Flyer-calendrier-2019-finaliser-interactif

Depuis des années, la campagne de l’offrande des calendriers commence à la mi-octobre. Dorénavant, celle-ci n’aura lieu que sur les trois derniers weekends de novembre. À ceci, une raison, une volonté de conserver intact la disponibilité opérationnelle des unités et également de réduire le volet temps pour des raisons de sécurité.

Ainsi, plusieurs mesures ont été prises. L’ADOSSPP a préféré réduire le nombre de calendrier à offrir dans les groupements d’incendie et de secours, pour les reporter sur le GSS et le GFIS.

Mais également, et c’est la nouveauté de cette rentrée, un nouveau site de don en ligne a été créé pour que vous puissiez continuer de manifester votre soutien aux pompiers de Paris, même si vous ne les croisez pas pendant cette campagne 2018. Avec https://oeuvresocialepompiersparis.fr/, vous pouvez effectuer votre dons et recevoir par courrier votre calendrier.

Ce site de dons en ligne est aussi un outil d’aujourd’hui plus adapté au XXIe siècle. Il faut rappeler que ces dons sont destinés à mettre en œuvres des actions sociales pour vos pompiers de Paris tout au long de l’année. Et grâce à ces dons nous pourrons :

  • Apporter un soutien à nos orphelins et à leur famille
  • Aider les pompiers blessés ou malades
  • Distribuer secours et subven­tions pour améliorer la vie des sapeurs-pompiers et de leur famille
  • Organiser des activités cultu­relles et de loisirs pour les en­fants et la communauté des sa­peurs-pompiers de Paris

Chaque jour, nos pompiers veillent sur vous ; à votre tour de veiller sur eux !

CÉRÉMONIE du 18 septembre en images

CHAQUE 18 SEPTEMBRE, LES SAPEURS-POMPIERS DE PARIS FÊTENT L’ANNIVERSAIRE DE LEUR CRÉATION PAR DÉCRET DE L’EMPEREUR NAPOLÉON 1ER. RETOUR EN IMAGES SUR LA CÉRÉMONIE QUI, CETTE ANNÉE ENCORE, AVAIT LIEU DANS LA COUR D’HONNEUR DES INVALIDES DANS LE VIIE ARRONDISSEMENT. DANS L’APRÈS-MIDI, UNE PRISE D’ARMES S’EST TENUE DANS LA COUR DE CHAMPERRET, EN PRÉSENCE DE MONSIEUR LE PRÉFET DE POLICE.

011-314-18-generique

 

reportage ALLO 18 le Mag

https://allo18-lemag.fr/ceremonie-du-18-septembre-en-images/

Photos aasppesvm:

https://photos.app.goo.gl/zS4MKEitZ42kkQMD8

Promotion Général CASSO

Le nom du général CASSO sera attribué à la prochaine promotion du IVème bataillon de l’Ecole Spéciale Militaire de saint Cyr.

Message du Capitaine Louis-Marie REMY au Président de la FNASPP

Monsieur le Président,

Messieurs,

C’est avec plaisir que je vous adresse ce mail pour vous annoncer officiellement que le nom du général CASSO sera attribué à la prochaine promotion du IVème bataillon de l’Ecole Spéciale Militaire de saint Cyr.

Ce bataillon forme les officiers sous contrat, élèves officiers polytechniciens et officiers de réserve de notre armée de Terre : profils qui s’apparentent le plus à celui du général CASSO qui fut d’abord appelé du contingent avant de rejoindre l’armée d’active comme peuvent le faire aujourd’hui les officiers sous contrat.

C’est pour sa famille et pour la brigade une excellente nouvelle qui permettra à la fois de mettre un peu plus en lumière les hauts faits d’armes du général, et contribuera par ailleurs à mettre sous le feu des projecteurs notre chère brigade.

A titre personnel c’est également une petite victoire car voilà plus de 7 ans que j’œuvrais et militais pour faire admettre cette proposition au sein des écoles de Coëtquidan. Je connais très bien ce bataillon pour y avoir été élève (et « fine promo » comme on dit là-bas) mais également pour y avoir servi en qualité de chef de section (« vorace » pour les initiés !) Ces deux affectations successives ont facilitées l’adoption.

Le baptême de promotion se tiendra le 7 décembre prochain aux école de Coëtquidan.

Outre le baptême à proprement parlé (cérémonie nocturne) se tiendra également un colloque (présentation de la promotion et du parrain en amphi Napoléon) et une exposition sur le général CASSO au sein du musée des écoles.

Le bataillon travaille actuellement à dessiner un insigne de promotion et compose également son chant lequel traditionnellement les grandes phases de la carrière militaire de son parrain.

Je suis persuadé que nombre d’anciens seront particulièrement heureux de voir les éminentes qualités du général CASSO reconnues à leur juste valeur au sein de notre armée.

Je souhaite par la même occasion à vous remercier pour l’aide que vous avez bien voulu m’apporter en relayant auprès de l’amicale mon travail de recherche sur le général CASSO. Je ne pourrai certainement pas diffuser mon projet de biographie avant le 7 décembre en raison des délais particulièrement contraints qui s’imposent à nous. Ces témoignages seront néanmoins précieux pour illustrer mon travail.

Respectueusement et cordialement.

Hommage au Caporal HENRY.

298-300-18-generique

LE MOT DU GÉNÉRAL

Aujourd’hui, nous avons honoré notre camarade, le caporal Geoffroy Henry, avec  un hommage de portée nationale. Cette cérémonie, forte et intense, car portée par chacun d’entre nous, qu’il fut présent à Champerret ou de garde dans les centres de secours, traduit notre cohésion face à cette disparition mais aussi notre colère. L’accompagnement de sa famille, en particulier de sa jeune épouse et de son bébé, souligne la solidarité de tous les sapeurs-pompiers de Paris et de ses camarades, en particulier, ceux des 13, 14 et 38 compagnies et du SDIS 26.  Ce sont nos valeurs, c’est notre identité, je regrette qu’elles soient sublimées dans ces circonstances tragiques mais ce sont bien elles qui assurent notre résilience collective et individuelle. 

Le caporal Henry a désormais rejoint le panthéon des héros de la Brigade. Chaque lundi, nous l’honorerons. Dans les murs de nos centres de secours, sera gravé son nom.

 

Le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur, s’était engagé auprès de moi et de sa famille, il s’est engagé aujourd’hui auprès de vous pour mettre en œuvre des mesures qui non seulement nous permettent d’appréhender les interventions en sécurité mais aussi de revenir à notre cœur de métier, c’est-à-dire l’urgence. 

Ce matin, j’étais également soulagé de compter parmi nous, nos deux blessés, le sergent Meynier et le caporal Chauveau qui nous donnent une leçon exceptionnelle de courage et d’humilité. 

Après ce moment exceptionnel de fraternité d’armes, je tenais sincèrement  à vous remercier. 

signé : Général Gallet, commandant la Brigade

Hommage au Sapeur de 1ère Classe Geoffroy HENRY

L’hommage au Sapeur HENRY Geoffroy se déroulera à l’Etat-Major Champerret le vendredi 7 septembre 2018 à 11h00 dans les mêmes conditions que pour le Sergent Lassus-David en présence du Ministre de l’Intérieur et du Ministre des Armées.

1Cl G Henry

Le mardi 4 septembre, lors d’une intervention de secours à victime sur la commune de Villeneuve Saint-Georges (94), le sapeur de 1ère classe Geoffroy HENRY et l’un de ses camarades ont été agressés par la personne qu’ils venaient prendre en charge.

Évacué par hélicoptère à l’hôpital militaire de Percy, le sapeur de 1ère classe Geoffroy HENRY succombera à ses blessures. Lire la suite

La BSPP de nouveau endeuillée

Val-de-Marne : un pompier tué à l’arme blanche, un autre grièvement blessé

40797619_1812604692108423_2493844980573929472_n

Les deux sapeurs-pompiers étaient intervenus dans une maison de Villeneuve-Saint-Georges pour une «crise de démence». Ils ont été attaqués par un homme connu pour ses antécédents psychiatriques.
Ils sont intervenus pour une crise de démence. Et ils ont été attaqués au couteau. Un pompier de 27 ans est mort et un autre de 34 ans a été grièvement blessé mardi en fin de journée à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne).
Ils avaient été appelés peu après 18 heures dans un pavillon de la rue René-Cassin pour une personne souffrant d’une crise de démence. C’est une mère de famille qui avait prévenu le Samu, expliquant que son fils, en rupture de traitement, faisait une crise de démence.
Le déséquilibré est retourné prendre deux couteaux dans le pavillon
Lorsque les pompiers se présentent sur place, cela se passe normalement au début. Le déséquilibré serait sorti du pavillon avec eux avant d’expliquer qu’il avait oublié quelque chose. C’est alors que les deux militaures ont été attaqués par l’homme qui en avait profité pour se saisir de deux couteaux (et non d’une hache comme cela a été dit dans un premier temps).
Après les avoir poignardés à plusieurs reprises, le jeune homme de 31 ans a été maîtrisé. Un autre homme se trouvait sur place et s’est rendu de lui-même après avoir tenté, d’après nos informations, de « raisonner » le premier, qui serait connu pour ses antécédents psychiatriques.
Les deux jeunes pompiers ont été transportés en hélicoptère à l’hôpital Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine), dans un état d’urgence absolue. L’un d’eux a succombé à ses blessures dans la soirée.
« Malgré les premiers secours donnés par son coéquipier et les soins prodigués par ses camarades et les équipes médicales immédiatement appelés en renfort, le sapeur de 1ère classe n’a pu être ramené à la vie », indiquait ce mardi soir un communiqué du ministère de l’Intérieur et du ministère des Armées. « L’état du sous-officier reste à cette heure très préoccupant. »

 

 

Otages du Perreux-sur-Marne Régiment de Sapeurs-pompiers de Paris Vendredi 25 août 1945

Le centre de secours de Nogent-sur-Marne avait envoyé un fourgon-pompe au Perreux pour feu de pavillon 152, boulevard d’Alsace-Lorraine. Pendant l’extinction, une vive fusillade mettait aux prises les F.F.I. et les SS allemands

Vous trouverez en pièce jointe le récit dramatique de la libération de Paris qui s’est déroulée le 25 août 1945. Cette histoire est peu connue des Sapeurs Pompiers .

Ne les oubliez pas.

Otages du Perreux

L’aventure des engins à la BSPP (épisode 3)

L’AVENTURE DES ENGINS À LA BSPP, UNE SÉRIE EN TROIS ÉPISODES ARRIVE À SON DÉNOUEMENT.

1er-ambulance-de-réanimation-su-Peugoet-J7-07_11_67-GeneriqueDernier volet de cette série sur les engins de la BSPP. Dans cet épisode, le CCH Jacquelin, responsable du parc technologique à la section conservation du patrimoine mémoire et traditions, nous raconte les AR depuis leur création. Une palpitante aventure !

Noto-dans-Ambulance-de-réanimation-2-8-mars-1969

https://allo18-lemag.fr/laventure-des-engins-a-la-bspp-episode-3/

10 000 Visites de notre site !

Notre site a atteint les 10 000 visites le vendredi  27 juillet 2018.

Le lancement de celui-ci avait été décidé en réunion dé bureau de l’Amicale  et c’est avec l’aide précieuse de JOSY que celui ci a pu se concrétiser et voir le jour,

Merci à tous chers visiteurs et continuez à le consulter.

Nous vous souhaitons un agréable été .

L’aventure des Engins la BSPP (épisode 1)

L’aventure des engins à la BSPP est une série en trois épisodes qui relate principalement l’histoire des premiers secours chez les pompiers de Paris.

(document provenant d’Allo 18 le mag)

 

Fourgon-electrique-Caserne-Sevigne-generique

 

img145

Dans ce premier épisode, le CCH Etienne Jacquelin, responsable du parc technologique à la section conservation du patrimoine mémoire et traditions, nous raconte les débuts des premiers secours tirés à bras d’hommes et les différents essais de tractions entrepris par la Brigade dès la fin du XIXe siècle. La machine à remonter le temps est en marche…

 

https://allo18-lemag.fr/laventure-des-engins-a-la-bspp-episode-1/

Guide technique de la défense extérieure contre l’incendie.

Ce guide vous permettra de connaître la défense incendie  de votre ville (secteur BSPP)

Il est à usage des prescripteurs et constructeurs. Il devient la règle en matière de couverture des Bouches et Poteaux d’incendie pour les projets immobiliers.

9e02f79f72eca3ca589ae757d97a7173_XLGuide-technique-DECI-22 mars-2017

Sortie de printemps de notre association AASPPESVM.

Le 31 Mai 2018, nous avons fait notre sortie de printemps et visité le musée historique du service de santé des armées qui se trouve dans l’enceinte de l’hôpital militaire du Val de Grâce.

17 membres de notre association étaient présents. Cette journée a débuté par un repas dans un restaurant du secteur trouvé par notre Secrétaire Général Michel LANG qui a également organisé de cette belle sortie.

Un compte-rendu complet de cette visite rédigé par Michel LANG est annexé à cette publication.

https://photos.app.goo.gl/j2QLc4cTrlCmY9h32

SORTIE DE PRINTEMPS 2018

 

Mamoudou Gassama s’essaye à « la planche » chez les Pompiers de Paris

Le héros Mamoudou Gassama a rendu visite aux Pompiers de Paris qu’il va intégrer dans le cadre d’un service civique.

|Modifié le 29 Mai 18 à 15:56
Mamoudou Gassama a été accueilli chez les Pompiers de Paris (©Pompiers de Paris)

Mamoudou Gassama, le héros qui a sauvé un enfant suspendu dans le vide samedi à Paris, a visité ce mardi  la caserne des Pompiers de Paris qu’il va intégrer dans le cadre d’un service civique.

« Je vais tout faire pour y arriver » a-t-il réagi lors de sa visite de la caserne des pompiers de Paris de Champerret.
Il pourra dans un premier temps rejoindre la brigade en tant que volontaire service civique et intégrer l’équipage d’un véhicule de secours à victime en tant que 4e homme.
Une première étape qui lui permettra de découvrir le métier de pompier et d’être formé pour porter secours aux habitants de Paris et de la petite couronne.

A l’occasion de sa visite, il s’est essayé au fameux exercice de « la planche ».

Mamoudou Gassama et la célèbre planche (©Pompiers de Paris)

Plus tôt dans la journée, à la préfecture de Bobigny, il avait reçu le récépissé régularisant sa situation, première étape avant d’obtenir la nationalité française promise par Emmanuel Macron.

Le Sergent Chef Samuel MERCIER infirmier urgentiste de la BSPP récompensé au concours Lépine 2018.

Le 117e concours Lépine a récompensé le «MedPack», une station de travail médicale extra-hospitalière mise au point par Samuel Mercier.

SCH Samuel Mercier

Paris : pompier et lauréat du concours Lépine

>Île-de-France & Oise>Paris|Juliette Duclos|08 mai 2018, 17h51|MAJ : 08 mai 2018, 18h22|2
Paris, ce mardi. Samuel Mercier, infirmier urgentiste aux Pompiers de Paris, a reçu le prix le plus prestigieux du 117e concours Lépine, le lundi 7 mai 2018. LP/J.D.

Le prix le plus prestigieux du 117e concours Lépine, qui récompense les inventeurs, a été remis à Samuel Mercier, infirmier urgentiste aux Pompiers de Paris. Portrait.

Pendant la discussion, son portable n’arrête pas de vibrer. « C’est comme ça depuis ce matin (mardi), sourit-il. Mon téléphone est saturé. » Des messages de sa famille, mais aussi de ses collègues qui l’ont vu en direct depuis la foire de Paris, sur une chaîne d’information continue. Car Samuel Mercier, 44 ans, a reçu lundi tard dans la soirée le prix le plus prestigieux de la 117e cérémonie du concours Lépine : le prix du président de la République. Son invention ? Un « MedPack », une station de travail médical, conçue spécialement pour les situations d’urgence.

Tout a commencé après sa réorientation professionnelle, en 2007. « Avant j’étais pompier à Paris, mais j’avais cette frustration de ne pas savoir ce que devenaient les victimes, quand le Samu prenait le relais. » Il décide alors de devenir infirmier. « J’ai commencé à travailler dans une ambulance de réanimation, se souvient-il. Je me suis vraiment dit qu’il y avait un décalage entre ma formation et la réalité du terrain. » En cause : « Quand on arrive sur les lieux d’un accident ou d’un attentat, on a beau mettre un champ stérile, c’est très vite souillé et les blessés peuvent développer des infections par la suite. »

L’esprit d’un homme d’affaires

Six ans plus tard, en 2013, Samuel Mercier finit de concevoir son premier prototype. « Mais c’était encore très rustique, c’était trop lourd, et il fallait une dizaine de gestes pour l’ouvrir. » Impossible à utiliser dans l’urgence, donc. Sans se décourager, il commence à partir à la recherche de financements.

Infirmier le jour à la brigade des sapeurs-pompiers de Port-Royal (Ve), Samuel Mercier apprend à se transformer en homme d’affaires la nuit. « Pour développer un business model ou même déposer un brevet, je me suis formé sur Internet le soir, après mon travail et quand les enfants étaient couchés, glisse Samuel Mercier. Cela fait six que je ne dors pas. » Depuis, une cinquantaine de « MedPack » a déjà été fabriquée. « Bien sûr, les pompiers de Paris l’utilisent, mais on en a également vendu en Suisse et en Belgique ! » Certains devraient être envoyés au Liban auprès des militaires français.

« Je suis fier de ce que j’ai accompli, mais on ne se rend pas compte des sacrifices et des moments de découragements… » confie le militaire. Mais ne comptez pas sur lui pour se reposer. Quand on lui demande ce qu’il fait demain ? Il répond d’un air surpris : « J’ai des réunions de programmées dans la matinée avec l’Etat-major. »

La FNASPP fête ses 60 ans. Le Congrès Fédéral des Associations de Sapeurs Pompiers de Paris s’est déroulé les 4, 5 et 6 Mai 2018 à PARIS.

DSC03608

Vous trouverez ci-dessous les mots du Général Jean-Claude GALLET, Commandant la BSPP et du Président Fédéral, le Colonel (ER) Christian LE BOT.

Général GALLET Cdt la BSPP

Président Fédéral

Ci-dessous quelques photos de la prise d’armes qui s’est déroulée à CHAMPERRET.

https://photos.app.goo.gl/v9U1LRxoteWbt4Ds2

 

Un incendie à LA COURNEUVE se déclare dans un entrepôt et se propage à 2 pavillons.

Nouveaux Engins à voir sur cette vidéo « BEA- FMOGP »

b9ad772005653afce4d4bd46c2efe842_XL

Peu avant 2 h, le 30 avril 2018 à La Courneuve, les pompiers sont alertés pour intervenir sur un feu d’entrepôt. Enclavé dans une résidence pavillonnaire, il menace de se propager aux habitations. Ils mettront tout en œuvre pour éviter que les flammes ne s’étendent. Le feu sera éteint au lever du jour, il aura détruit un entrepôt de textile de 400 m2 ainsi que 2 pavillons.

Les GAZ en tous Genres (Article d’ALLO 18 le mag version numérique).

QU’IL S’AGISSE DE CHAUFFAGE, D’ÉCLAIRAGE, DE TRANSPORT OU ENCORE DE RÉACTIONS CHIMIQUES, QUE CELA CONCERNE LES BÂTIMENTS D’HABITATION, LES INDUSTRIES OU LE RÉSEAU PUBLIC, LE GAZ EST AUJOURD’HUI OMNIPRÉSENT. ALLIÉ EN MODE MÉDICAL, MAIS BIEN SOUVENT ENNEMI DIFFICILE À APPRÉHENDER, LE GAZ EST SOUVENT LA CAUSE D’ACCIDENTS DRAMATIQUES. IL PARAÎT DONC INÉVITABLE POUR LES SERVICES DE SECOURS MAIS AUSSI POUR LES PARTICULIERS DE MAÎTRISER CE DOMAINE. DÉFINITION, RISQUES, MOYENS HUMAINS ET MATÉRIELS MAIS AUSSI CONDUITES À TENIR, LA RÉDACTION A CHOISI, POUR VOUS, DE METTRE LE GAZ À TOUS LES ÉTAGES.

En cliquant sue le lien ci dessous vous aurez accès au reportage complet

https://allo18-lemag.fr/les-gaz-en-tous-genres/

ÉTHIQUE et CODE D’HONNEUR des Sapeurs Pompiers de PARIS

L’éthique du sapeur-pompier de Paris

general-casso

Le général Robert CASSO
1963-1970

« Je ne veux connaître ni ta philosophie, ni ta religion, ni ta tendance politique, peu m’importe que tu sois jeune ou vieux, riche ou pauvre, français ou étranger. Si je me permets de te demander quelle est ta peine, ce n’est pas par indiscrétion mais bien pour mieux t’aider.

Quand tu m’appelles j’accours, mais assure-toi de m’avoir alerté par les voies les plus rapides et les plus sûres.

Les minutes d’attente t’apparaîtront longues, très longues; Dans ta détresse pardonne mon apparente lenteur. »

 

Le code d’honneur du sapeur-pompier de Paris

Le général Richard LEFÈVRE
le 23 avril 2001

Ayant accepté de servir avec honneur et loyauté à la brigade de sapeurs-pompiers de Paris :

  • jaccomplis la mission reçue jusqu’au bout ;
  • je respecte mes chefs, mes subordonnés, mes camarades ;
  • je fais preuve d’humilité, mais aussi d’un dévouement, d’une discrétion et d’une disponibilité sans faille ;
  • je m’entraîne chaque jour avec rigueur pour acquérir et conserver une efficacité optimale ;
  • jagis avec célérité, courtoisie et impartialité quel que soit le type d’intervention pour laquelle j’ai été appelé ;
  • je respecte toutes les victimes et je prends en compte toute détresse ;
  • toujours solidaire, je ne connais ni violence, ni indifférence, ni lassitude ;
  • je m’ engage à faire preuve en toute circonstance de discipline et d’une rigueur morale exemplaire
  • Je suis fier du savoir et des traditions que m’ont légués mes anciens ;
  • jaccepte les devoirs et les exigences du métier de sapeur-pompier militaire.

Histoire du corps des sapeurs-pompiers de Paris…

Retrouvez ci-dessous, l’histoire du corps des sapeurs-pompiers de Paris, depuis la création du Bataillon à la Brigade en passant par le Régiment.

Historique

C’est à la suite d’un accident de l’histoire, un bal tragique auquel l’Empereur Napoléon 1er échappe de peu, que la prestigieuse institution de sapeurs-pompiers de Paris, telle que nous la connaissons aujourd’hui, voit le jour. L’insuffisance du système de sécurité de l’époque, mise en évidence dans le procès-verbal dressé à la suite de ce drame, persuade Napoléon 1er de réorganiser et de professionnaliser la lutte contre le feu à Paris. Par décret impérial du 18 septembre 1811, il confie cette mission à un corps militaire, le Bataillon de sapeurs-pompiers de Paris. A cette époque guerrière, en effet, seul le modèle militaire constituait un gage d’efficacité, d’où la décision de l’Empereur de militariser la première unité de pompiers professionnels de France, et peut-être même du monde.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder au site.

http://www.pompiersparis.fr/fr/presentation/historique

Une figure de l’instruction, le Commandant PAYRASTRE nous a quittés

28379258_1598936973524745_534952704849330755_n

Le commandant PAYRASTRE aura en outre formé une génération de jeunes cadres aux méthodes pédagogiques et de management innovantes.

Une figure de l’Institution s’est éteinte le mercredi 28 février 2018.
Le sapeur Christian Payrastre s’engage au régiment de sapeurs-pompiers de Paris en 1951. Sept ans plus tard, il réussit le concours d’entrée à l’école de Strasbourg, puis à celle de Coëtquidan lui permettant d’accéder au corps des officiers.
Le lieutenant Payrastre est choisi en 1966 par le colonel Abdon Casso pour créer et diriger avec le capitaine Robert Gabard le centre d’instruction des sapeurs-pompiers de Paris au fort de Villeneuve-Saint-Georges (94). C’est notamment lui qui élabore pendant près de deux années les programmes, les méthodes et les fiches techniques qui seront utilisées pour former les futures recrues.

les obsèques se dérouleront dans l’intimité familiale.

Le Président ainsi que les membres de l’Association des anciens pompiers de Paris groupement Est Seine/ Val de Marne présentent ses plus sincères condoléances à sa famille.

Connaissez-vous le Général JC GALLET…

d4ece76a0fc75091c09eca5036691827_XL

Né le 23 novembre 1964 à la Roche-Sur-Yon (85). En 1985, il intègre l’école spéciale militaire de Saint Cyr, puis l’école du Génie à Angers en 1988.

En 1989, à sa sortie de scolarité militaire, il choisit de servir à la brigade de sapeurs pompiers de Paris. Jusqu’en 1996, il occupe successivement les fonctions de chef de garde incendie, de capitaine adjoint et de commandant d’unité à la 10e, puis à la 7ecompagnie d’incendie et de secours.

Il rejoint ensuite les forces armées, où il alterne les postes d’analyste, chef de pôle régional de zones crisogènes et des missions opérationnelles de courte durée.

En 1999, il intègre le cours supérieur d’État-major, puis le collège interarmées de défense. En parallèle, il suit une scolarité à l’école pratique des hautes études (EPHE), où il obtient un DEA de stratégie. En outre, il est titulaire des stages « management disaster », au Commandement du Front Intérieur en Israël, et « leadership under pressure », à la Harvard Kennedy School.

Lire la suite

faire une Alerte dans GOOGLE pour BSPP ou AASPPESVDM ou adhérer à notre amicale..

Savez-vous que vous pouvez vous créer une  » alerte Google » sur  la BSPP.. ou AASPP Est-Seine Val-de-Marne  de manière à être informé en temps réel des dernières actualités…. le bouton à votre droite 
Il suffit d’aller sur Google, (http://www.google.fr/alerts)
et mettre dans « termes recherchés » : BSPP.. ou AASPP Est-Seine Val-de-Marne et vous recevrez instantanément les informations  par mail sur tous les sujets sortants sur la BSPP  ou l’AASPP Est-Seine Val-de-Marne

OU pour adhérer à notre AMICALE DES ANCIENS SAPEURS POMPIERS DE PARIS, télécharger le bulletin d’adhésion, le remplir et le renvoyer avec le chèque à l’adresse indiquée.. 

L’HOMMAGE DE LA NATION au Sergent-chef Jonathan LASSUS-DAVID

C est à l’Etat-major de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris à Champerret, l’après midi du 17 janvier, que les honneurs militaires ont été rendus au sergent-chef Jonathan Lassus-David, décédé le 10 Janvier lors d’un incendie de parking sur la commune de Choisy le Roi (94), en présence de la Ministre des Armées Florence Parly et du Ministre de l’Intérieur Gérard Colomb.

image002

6eb4b1a8ed68214ae7a4c86692674e4d_XL

Le ministre de l’Intérieur, la Ministre des Armées ont rendu un hommage National au Sergent Chef Jonathan LASSUS-DAVID. 

Il a été cité à l’ORDRE de la Nation et fait Chevallier de la Légion d’Honneur à titre posthume.

La médaille Militaire lui à été également décernée par la Ministre des Armées.

26805050_1056075641198947_4629593121155706014_n26814667_1056075647865613_5012025743108609351_nchevalier-de-la-lecc81gion-dhonneur240px-Medaille_Militaire_5e_Republique_France

 

Vous trouverez ci dessous le discours du Ministre de l’intérieur prononcé lors de cette cérémonie.

hommage-jonathan-lassus-david

Vous trouverez également ci dessous le reportage Photo de cette cérémonie à l’état Major de la Brigade.

https://photos.app.goo.gl/6Fn3rPiwXr1a8fa43

 

56ème Assemblée Générale Groupement Est-Seine/Val de Marne..

 Ce Samedi 25 Novembre 2017 a eu lieu notre 56 ème Assemblée Générale Ordinaire sous l’égide de notre nouveau Président Jean Michel WANGERMÉE qui la présidait pour la 1ère fois.

L’Assemblée Générale Ordinaire s’est déroulée dans le Centre de Secours (CIS) de St-Maur des Fossés où des locaux ont étés mis à notre disposition par le Capitaine Matthieu GLAMAZDINE, Commandant de le 23ème Compagnie d’Incendie et de Secours.

Des représentants de nombreuses Associations d’anciens Sapeurs Pompiers de Paris de la région parisienne étaient également venus pour participer à cette belle manifestation et à noter la présence de notre camarade  Michel MAHEROU venu spécialement de son Béarn natal.

Lire la suite

Autocollant pour auto..

Si vous souhaitez   acheter   l’autocollant pour auto de la FNASPP au sein de notre amicale.

AMICALE ANCIENS SAPEURS POMPIERS DE PARIS EST-SEINE/VAL-DE-MARNE

Celui-ci peut être commandé auprès du Président via l’ adresse mail: jean-michelwang@hotmail.fr

Prix  : 3 euros pièce – port compris (envoi par courrier  PTT)

Les Pompiers de Paris pendant la grande Guerre 1914/1918

 275 sapeurs-pompiers de Paris sont morts pour la France au cours de la Première Guerre mondiale. Le régiment des Sapeurs Pompiers de Paris à l’époque, assure la défense de Paris et vient en aide à de nombreuses villes de province bombardées. Plus d’un millier de nos anciens se porteront également volontaires pour rejoindre le front au plus près des combats.
 
Découvrez leur histoire dans le magnifique reportage ci dessous.

 

Ambulance de réanimation..

Le 7 novembre 1967, la première ambulance de réanimation « AR » entre en service à la Brigade.

AVANT APRES

Ce véhicule d’un nouveau genre permet de prendre rapidement en charge les victimes gravement blessées sur les lieux même de l’accident. Elles interviennent en renfort des premières équipes de pompiers engagées sur intervention. Composées d’un médecin urgentiste, d’un infirmier et d’un conducteur ambulancier, les AR de la Brigade sont engagées sur Paris et la petite couronne. En 2016, elles ont réalisé près de 10 000 interventions.

Décès du Général Frédéric SEPOT.

Avis de décès

f-sepot

L’Amicale des Anciens Sapeurs Pompiers de Paris, Groupement Est Seine/val de Marne, a le regret de vous faire part du décès, le 11 Octobre 2018, du Général Frédéric SEPOT des suites d’une longue maladie.

Le Général SEPOT a servi 19 ans au sein de la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris à laquelle il était très attaché.

Il a notamment commandé la 5ème compagnie, le 2ème groupement d’incendie puis a occupé successivement les fonctions de sous-chef emploi puis de chef d’état-major de la Brigade avant de devenir le chef d’état-major de la zone de défense et de sécurité de Paris jusqu’à aujourd’hui.

Le Général SEPOT aura durablement marqué son passage à la Brigade.

Les obsèques du général SEPOT se dérouleront le mercredi 17 Octobre 2018 à 10h00 en la Cathédrale des Invalides suivies d’un hommage militaire dans la cour des Invalides .

Le Président de l’Amicale et les Anciens Sapeurs Pompiers de Paris du groupement Est Seine/ Val de Marne adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille, à ses amis,  et les assurent de leur soutien moral en ces moments douloureux.

 

f-sepot1

Mot du Général Jean Claude GALLET

DSC03595

LE MOT DU GÉNERAL GALLET

 

Mes chers camarades,

Au lendemain de la célébration du 206e anniversaire de la création du bataillon de sapeurs-pompiers de Paris, je tiens à vous adresser mes plus sincères félicitations. La Brigade a d’abord été mise en avant à l’occasion de cette magnifique et émouvante prise d’armes dans la cour d’honneur des Invalides. À ce titre, les autorités militaires présentes et la ministre des Armées en particulier ont exprimé leur grande satisfaction de disposer dans les rangs de l’armée de Terre d’une telle unité. Ensuite, ces journées des 17 et 18 septembre résolument tournées vers nos Anciens ont permis à chacun d’entre eux de se retrouver et d’échanger avec les jeunes générations dans une ambiance de franche camaraderie. Par la chaleur de votre accueil, c’est toute la communauté des sapeurs-pompiers de Paris qui partage et transmet un panel de valeurs humaines et fraternelles génération après génération. Enfin, cette fête du 18 septembre a également rendu hommage à tous ceux qui nous ont quittés, qu’ils soient morts pour la France, morts au feu, emportés par la maladie ou les drames de la vie.

Sans votre participation collective, le succès de cette journée n’aurait pas été possible. Ainsi, je remercie l’ensemble des acteurs ayant pris part aux différentes cérémonies pour leur implication, la musique et les gymnastes pour la solennité et l’excellence de leur prestation, ainsi que l’ensemble du personnel des groupements, qu’ils soient de garde ou chargés de l’organisation des différentes prestations dans leur unité. Par votre enthousiasme, vous avez une nouvelle fois diffusé une excellente image de la Brigade, reflet de notre savoir-être militaire et de notre rigueur dans l’action.

Encore une fois, bravo à tous. Des plus anciens jusqu’aux plus jeunes recrues, sachons nous tourner vers l’avenir en gardant cet état d’esprit et cette démonstration d’excellence qui font la force des unités d’exception.

Général Jean-Claude Gallet,
Commandant la brigade de sapeurs-pompiers de Paris